Cou

La viande du cou est plutôt persillée et aromatique. À l’arrière du cou, on peut également couper des côtelettes. Dans le commerce, cette viande est vendue à bon marché.

Utilisation

Pour le cou, plusieurs utilisations sont possibles. Les côtelettes peuvent être rôties, si la viande est découpée en dés, on peut également l’utiliser pour un ragoût et lorsqu’elle est hachée, on peut l’utiliser pour des terrines ou des farces. En charcuterie, on la transforme en saucisses crues particulières ou en salamis.

En vieux français, « ragoûter » signifie « remettre en appétit ». Le plat dont le nom provient de ce verbe est toujours très apprécié.

Afficher plus

Les saucisses et les charcuteries allient saveur et tradition et sont souvent des spécialités régionales de boucheries artisanales.

Afficher plus

Préparation

Des morceaux de viande fibreuse, entiers ou coupés en petits morceaux sont saisis, puis cuits au point d’ébullition.

Afficher plus

Les aliments sont rendus comestibles par la préparation et la cuisson.

Afficher plus

La durée de conservation de la viande et du poisson est prolongée par la saumure.

Afficher plus

La durée de conservation de la viande et du poisson est prolongée et leur saveur est augmentée par la fumée du feu de bois.

Afficher plus
Feedback sur les produits