Queue

La queue de porc se compose d’os, de tissu conjonctif et de couenne. La proportion de muscle est très faible.

Utilisation

En charcuterie, on ne voit plus guère de queue de porc salée. Sinon, ce morceau est le plus souvent bouilli pour obtenir un fond goûteux ou pour donner de la saveur à une potée. La queue de porc est aussi une composante des recettes de cochonnaille.

Des éléments typiques de la « cochonnaille », mais aujourd’hui des produits de niche : la tête et les pieds du cochon saumurés.

Afficher plus

Les saucisses et les charcuteries allient saveur et tradition et sont souvent des spécialités régionales de boucheries artisanales.

Afficher plus

Préparation

Les petits morceaux de viande pauvres en tissu conjonctif sont cuits dans la matière grasse, dans une friteuse ou une poêle, jusqu’à ce qu’ils deviennent croustillants.

Afficher plus

Les aliments sont rendus comestibles par la préparation et la cuisson.

Afficher plus

La durée de conservation de la viande et du poisson est prolongée par la saumure.

Afficher plus

Les aliments sont rendus comestibles par la préparation et la cuisson.

Afficher plus

La durée de conservation de la viande et du poisson est prolongée par la saumure.

Afficher plus

La durée de conservation de la viande et du poisson est prolongée et leur saveur est augmentée par la fumée du feu de bois.

Afficher plus
Feedback sur les produits