Le gril à charbon de bois – authentique et naturel

La cuisson au charbon de bois est un rituel ancestral et irremplaçable. Le voluptueux grésillement des petits morceaux de charbon - pour beaucoup, c’est aussi indissociable des grillades que l’air pour respirer.

Le gril à charbon de bois demeure ainsi l’instrument de prédilection du pro des grillades. Pour bien des gens, c’est la manière la plus savoureuse de déguster de la viande, du poisson ou des légumes, parce que le charbon de bois confère aux grillades leur arôme unique et un fumet typique.

Après le gril à gaz, les modèles à charbon de bois occupent donc la deuxième place sur l’échelle des préférences. Les grils sphériques, comme Weber en fabrique par exemple depuis plus de 60 ans, sont les plus populaires.

Le principe est simple : les charbons de bois se transforment en braises, l’apport d’air détermine la vitesse de combustion et peut être réglé par le biais d’une valve placée dans le bas de l’appareil pour dégager plus ou moins de chaleur. Les grils à charbon de bois avec couvercle possèdent une deuxième molette de réglage pour moduler l’arrivée d’air.

Samuels Lexikon

LES ALIMENTS CHAUDS CUISENT ENCORE

Lors de la préparation de la viande, la température à cœur correcte est essentielle. Le prolongement de la cuisson après la sortie du four doit donc être pris en considération, en particulier pour les gros morceaux. La température à la surface d’un morceau de viande cuit est plus élevée que sa température à cœur.  Les morceaux continuent de cuire à cause de leur température de surface élevée qui irradie à l’intérieur. Plus gros est le morceau et plus élevée est sa température de cuisson, plus il cuira encore à la sortie du four. Pour un rôti, cela peut représenter jusqu’à 6°C. Les gros morceaux devraient donc être sortis du four ou ôtés du feu, 3 à 5°C avant d’atteindre la température à cœur souhaitée.  Les volailles entières et les poissons ne cuisent plus après la sortie du four ou du feu. Ils possèdent une cavité interne où la vapeur et la chaleur peuvent s’échapper. La volaille et le poisson doivent donc être cuits jusqu’à atteindre la température à cœur souhaitée.