Légers et croquants : les légumes du gril

Les steaks & Cie ont de plus en plus d’acolytes sur la grille - différentes sortes de légumes qui ne réjouissent pas que les végétariens. Il est vrai que quelques morceaux de légumes valorisent encore le steak par leur légèreté.

Qui a dit qu’il fallait toujours se limiter à la viande sur le barbecue ? Les personnes attentives à une alimentation saine et équilibrée apprécieront assurément un peu de verdure. D’une façon générale, presque toutes les sortes de légumes acceptent une préparation en grillades, mais certaines permettent de réaliser des créations particulièrement succulentes.

  1. Les légumes les plus faciles à préparer au barbecue sont ceux qui contiennent peu d’eau et se contentent d’une cuisson courte. Les champignons, les morceaux de poivron, les aubergines ou les courges coupées menu sont par exemple parfaits. Quant aux légumes qui exigent des cuissons plus longues, tels que le maïs, les pommes de terre ou le chou-fleur, il est également possible de les blanchir ou de les précuire avant d’achever la cuisson sur le gril.

  2. Pour les jardinières ou brochettes de légumes, il vaut mieux les composer en fonction du temps de cuisson de chacun. On évitera ainsi que les tomates soient déjà presque brûlées alors que les pommes de terre sont encore crues.

  3. Les petits morceaux de légumes devraient être placés sur une brochette - ou plutôt alignés sur deux brochettes, ce qui permet de les retourner aisément et assure une cuisson uniforme à tous les légumes.


  4. Les grands légumes tels que des aubergines, tomates, poivrons ou champignons géants sont délicieux farcis de fromage frais ou de feta. Rectifier l’assaisonnement avec un peu d’huile d’olive, de sel et de jus de citron, le régal est prêt à passer au gril.

  5. Badigeonner les légumes d’un peu d’huile évite qu’ils collent à la grille ou se dessèchent. Si vous utilisez des barquettes en alu, vous pouvez ajouter un peu de beurre, de beurre aux herbes ou d’eau.

  6.  Afin de conserver le goût et les vitamines, il vaut mieux griller les légumes à la chaleur indirecte.


Samuels Lexikon

LES ALIMENTS CHAUDS CUISENT ENCORE

Lors de la préparation de la viande, la température à cœur correcte est essentielle. Le prolongement de la cuisson après la sortie du four doit donc être pris en considération, en particulier pour les gros morceaux. La température à la surface d’un morceau de viande cuit est plus élevée que sa température à cœur.  Les morceaux continuent de cuire à cause de leur température de surface élevée qui irradie à l’intérieur. Plus gros est le morceau et plus élevée est sa température de cuisson, plus il cuira encore à la sortie du four. Pour un rôti, cela peut représenter jusqu’à 6°C. Les gros morceaux devraient donc être sortis du four ou ôtés du feu, 3 à 5°C avant d’atteindre la température à cœur souhaitée.  Les volailles entières et les poissons ne cuisent plus après la sortie du four ou du feu. Ils possèdent une cavité interne où la vapeur et la chaleur peuvent s’échapper. La volaille et le poisson doivent donc être cuits jusqu’à atteindre la température à cœur souhaitée.