Faux-filet roulé dans du gros poivre et piqué de romarin. Cuit sur un lit d’oignons rouges

en tout: 35 min.
de prép: 2 h 35 min.
Difficile
Sans lactose
Sans gluten

Ingrédients

6 Personne

800 g faux-filet de boeuf suisse
300 g oignons rouges
1 bouquet romarin
de Sel
3 cs huile d’olive
1-2 cs poivre noir concassé
1.5 dl grossièrement

Préparation

  1. Peler les oignons, les couper en fines rondelles et les déposer dans un plat allant au four. Faire 8 à 10 entailles profondes dans le faux-filet à l’aide d’un couteau pointu et piquer dans chacune d’elle une branchette de romarin. Saler le faux-filet et bien le saisir de tous côtés dans l’huile d’olive très chaude. Le rouler dans le poivre concassé et le déposer dans un plat. Faire cuire ensuite deux heures dans un four préchauffé à 80 degrés.
  2. A la fin de la cuisson, sortir le rôti du plat et réserver au chaud. Déglacer le fond de cuisson avec le vin rouge pour décoller les sucs du plat. Verser dans une casserole, faire bouillir quelques instants et saler selon son goût.
  3. Couper le rôti en tranches et servir avec la sauce.
Ce qu'en pensent les amateurs de viande
0 Evaluation
Samuels Lexikon

LES ALIMENTS CHAUDS CUISENT ENCORE

Lors de la préparation de la viande, la température à cœur correcte est essentielle. Le prolongement de la cuisson après la sortie du four doit donc être pris en considération, en particulier pour les gros morceaux. La température à la surface d’un morceau de viande cuit est plus élevée que sa température à cœur.  Les morceaux continuent de cuire à cause de leur température de surface élevée qui irradie à l’intérieur. Plus gros est le morceau et plus élevée est sa température de cuisson, plus il cuira encore à la sortie du four. Pour un rôti, cela peut représenter jusqu’à 6°C. Les gros morceaux devraient donc être sortis du four ou ôtés du feu, 3 à 5°C avant d’atteindre la température à cœur souhaitée.  Les volailles entières et les poissons ne cuisent plus après la sortie du four ou du feu. Ils possèdent une cavité interne où la vapeur et la chaleur peuvent s’échapper. La volaille et le poisson doivent donc être cuits jusqu’à atteindre la température à cœur souhaitée.